News
29.07 - Nuits musicales en Vendée romane 22.08 - Festival de Sablé Une semaine de moments inoubliables à Angers pour les 25 ans CD Handel - Melodies in Mind dans la presse

Handel - Melodies in Mind

Suite & Trio Sonatas

Présentation

Ce programme, que nous avons choisi de concevoir autour du genre de la sonate en trio, est né d’une commande de la Philharmonie de Paris. À cette occasion, Bruno Reinhard a construit un fac-similé d'une très belle flûte d'un facteur anglais contemporain de Haendel, Thomas Stanesby Junior.
Cependant l'opportunité donnée à Violaine Cochard, claveciniste et co-fondatrice de l’ensemble Amarillis, par le Musée de la musique de jouer sur un remarquable clavecin anglais Longman and Broderip, nous a conduit à proposer de mettre en regard de ces sonates en trio, des pièces pour clavecin solo jouées seulement au clavecin ou instrumentée par nos soins pour notre formation.
Ainsi, nous avons eu envie de créer deux Suites imaginaires dans l'esprit de la suite de danses et de proposer un ordre en fonction de nos coups de coeur, en privilégiant la diversité des couleurs instrumentales et des formes.
Enfin nous avons demandé à un compositeur contemporain, Erik Desimpelaere, de transcrire les pièces terminant chaque suite -une Aria avec variations et une Chaconne- pour la formation en trio avec basse continue.
Donner à entendre une mélodie sans parole dans sa plus intime expression, tel est le défi que Haendel nous lance, cet homme à l'esprit universel, passionné par la peinture et qui a su traduire en musique toute la palette des sentiments humains.
 
------

Enregistré à la Cité de la musique-Philharmonie de Paris, dans le bâtiment de la Cité de la musique conçu par l’architecte Christian de Porzamparc, sur deux instruments du Musée national de la musique : un clavecin à 1 clavier Longman and Broderip (Londres, fin du XVIIIe siècle) et le fac-similé de la flûte à bec alto en fa de Thomas Stanesby Junior (Londres, deuxième quart du XVIIIe siècle) réalisé par Bruno Reinhard en 2017.

 

Distinctions

Diapason 4****

ResMusica À emporter

On-top Audio 5/5

Le Babillard 4****

Pizzicato 5 ♪♪♪♪♪

Agora Classica 3***

Musikzen Presque idéal

Ce qu'en dit la presse

Diapason { avril 2018 }
Ivan A. Alexandre
« Nous sommes ici pour la flûte. C'est elle qui domine les échanges, elle qui tient la partie supérieure des trios (l'autre revient au violon si attentif d'Alice Piérot, heureusement deux fois seule dans la seconde « Suite imaginaire ») elle qui chante, et danse, et anime [...]. Le violon perce ici ou là ; le clavecin délivre une merveilleuse Allemande ...
Lire la suite
On-top audio { 08août 2018 }
Jean-Pierre Robert
« L'inventivité de l'adaptation comme de l'assemblage des pièces, la délicatesse du jeu, de la flûtiste en particulier, le soin dans le phrasé, la vitalité avec laquelle les musiciens s'emparent de ces musiques, sans parler d'une conviction de tous les instants, font de ce disque un vrai moment de bonheur. »
ResMusica { 20avril 2018 }
Cécile Glaenzer
« Les interprètes ont choisi de regrouper des extraits de suites pour clavecin et de sonates pour dessus et basse-continue, afin de créer deux suites imaginaires alternant mouvements lents et rapides, dans la tradition de la suite de danses. Les deux suites se terminent chacune magistralement...
Lire la suite
Le Babillard { 24octobre 2018 }
Loïc Chahine
« Le disque rend aussi hommage aux instruments du Musée de la Musique à Paris : un facsimilé de la flûte alto de Thomas Stanesby Junior réalisé par Bruno Reinhard, qu'Héloïse Gaillard somme avec autant de précision que de chaleur - quel phrasé ! - et un clavecin anglais...Lire la suite
Gramophone { juillet 2018 }
Charlotte Gardner
"The first thing to hit your ears is how exceptionally bright and immediate the sound is…There’s also real vitality and conviction across the disc, as you might expect from such a labour of love…All in all, great stuff."
Pizzicato { juin 2018 }
Uwe Krusch
"Die Fertigkeiten der Musiker stehen außer Zweifel, so dass die unterschiedlich besetzten Werke eine abwechslungsreiche Kostprobe aus dem Werk des vielleicht geschicktesten Selbstvermarkters jener Zeit bieten, die einfach beim Hören Lust auf mehr macht. Durch die willkürliche Zusammensetzung der Sätze wird eine neue Lesart abweichend von festgeformten Kompositionen erzeugt."
"Here we have an attractive Handel program, in persuasive and inventive performances from ensemble Amarillis. Highly recommendable."
L’Éducation musicale { avril 2018 }
Edith Weber
« Une démarche si originale sur laquelle règne l’esprit de la mélodie, ne perdant jamais de vue le lyrisme. […] Cette réalisation s’impose par la diversité timbrique émergeant aussi de la Deuxième Suite (extrait) pour clavecin seul (1720) et par la primauté accordée à la mélodie et à l’émotion : « Coup de cœur » assuré. »
Agora Classica { juin 2018 }
Colin Clarke
"This is a lovely programme, juxtaposing ‘pure’ Handel Sonatas from Op 2 with constructed suites from diverse pieces (‘Suites imaginaires’). […] The second constructed suite is remarkably slick and stylish). Solo harpsichord movements provide contrast, confidently performed by Violaine Cochard. […] Performed with a suave sense of style, the slow movements gentle and sophisticated."

Distribution

Amarillis

Héloïse Gaillard flûtes à bec

Violaine Cochard clavecin

Alice Piérot violon

Annabelle Luis violoncelle

Florent Marie théorbe